MAI 68

2018 sera l'année du 50ème anniversaire de ce qui est communément désigné comme
"Les événements de Mai 68". Il existe une importante littérature sur le sujet mais côté documentaire, 
il est patent que la parole a été confisquée par quelques uns. Ainsi, en 1978, Daniel Cohn-Bendit prend la caméra pour raconter SON mai 68 et il donne naturellement la parole à Serge July, directeur de libération. En 2008, Serge July tourne un film sur Daniel Cohn-Bendit. Pendant ce temps-là, d'anniversaire en anniversaire, tous les dix ans, les producteurs en place confient toujours aux mêmes réalisateurs la mission de commémorer Mai 68. C'est ce type de politique éditoriale qui est généralement persiflée par la boutade : comment faire du neuf avec du vieux.

Ce sont ces resucées qui alimentent le discours réactionnaire de ceux qui attribuent à Mai 68 l'origine de tous les maux dont souffrent notre société, sur le plan du travail, de l'éducation et même du rôle de femmes dans la société. Des cliches pervers.

Jacques Willemont, l'auteur de La reprise du travail aux usines Wonder ...

Revoir La reprise du travail aux usines Wonder 

... a tenté en 2008, de briser ce cercle peu vertueux en dirigeant sa caméra vers d'autres personnages, des paysans, des ouvriers qui, à Nantes en 68, ont montré ce que pouvait être une société plus juste.
Ce qui dérange le plus dans le film, c'est que des hommes et des femmes qui eux, n'étaient pas convoqués par le Recteur de l'académie de Paris et ne se pavanaient pas devant une nuée de journalistes, pouvaient penser juste. Peut-être même plus juste que ceux qui depuis, ont accaparé le discours sur Mai 68.

Ce qui se passait à Nantes en mai et juin 68, n'intéressait tellement peu les journalistes français, qu'il a fallu se rendre à Londres pour trouver des images de l'époque.
Le film L'autre mai, Nantes mai 68  rend hommage à la BBC et à sa curiosité. Le film commence par le reportage de Robert MaxNeil, grand reporter.

- L'autre mai : Nantes, mai 68

Les trois premières minutes du film

Le film complet (il faut obtenir un code pour le visionner)

Fiche technique

Deux versions 52 minutes et 80 minutes
Coauteurs : Matthieu Maury et Jacques Willemont
Réalisation : Jacques Willemont
Production : Les films du Balibari (société nantaise), Les Auteurs Associés (coopérative
                 d’auteurs), France 3 Ouest, Télénantes, INA
Diffusions 2008-2009 : France 3 Ouest, Télénantes.

Résumé

L’essentiel de Mai 68 ne s’est pas déroulé au Quartier Latin. C’est dans les Régions que l’esprit de Mai a soufflé le plus fort. Et à Nantes, tout particulièrement.
A chaque commémoration de Mai 68, une brochette d’anciens leaders étudiants est conviée par les médias à raconter leurs souvenirs de jeunesse. Aussi, ne sait-on pas que Nantes a joué un rôle précurseur dans l’occupation des usines, que le Comité central de grève constitue une initiative symbolique d’une force exceptionnelle, que les jeunes révoltés n’ont pas hésité à prendre d’assaut la préfecture à deux reprises …
Le film apporte un éclairage personnel sur les conditions économiques et sociales qui expliquent l’union exceptionnelle en France, des ouvriers, des paysans et des étudiants. Il propose une rencontre avec plusieurs des acteurs et des témoins de ces événements qui sont illustrés d’archives riches et souvent inédites.

Equipe de tournage

- Florence Bénichou (cadreuse et monteuse)
- Natacha Giler (cadreuse)
- Florence Mary (cadreuse)
- Matthieu Maury (co-auteur et assistant)
- Jacques Willemont (co-auteur et réalisateur)
- Cyrille Baudouin, Elsa Meusnier, Julie Hourties, Caroline Mathieu, Valérie Pastre
   (assistants et stagiaires).

Site du film

L'autre mai

Nous préparons la version HD pour mai 2018 (le film a été tourné en HDV mais finalisé par France 3 Rennes en DV).

Ce film a bénéficié de la Bourse Brouillon d’un rêve filmique » attribuée par la SCAM


Les rushs de L'autre mai, Nantes mai 68

Consulter les premiers rushs mis en forme

Achat et location

Droits commerciaux et non-commerciaux



Haut de page