ESPACES - European Society for Promotion and Action in Culture, Education and Science

CHANT EN EXIL

Histoire du film

En 1973, la société 7 production a produit le tournage d'un film que son réalisateur, Dominique Dante, souhaitait intituler Chant en exil.

Le financement prévu n'ayant pas été obtenu, Dominique Dante a renoncé à poursuivre le tournage et, lorsque la "Révolution des oeillets" eut lieu en avril 1974, la production s'est retrouvée bien seule avec des rushs qui n'intéressaient personne, même pas son réalisateur.
Tous les éléments de montage furent déposés aux Archives du Film à Bois d'Arcy.

36 ans plus tard, le matériel a été présenté à la Médiathèque de la Cité nationale de l'histoire de  l'immigration qui souhaite l'intégrer dans se collections.

Avancement du projet

La numérisation de 2500 mètres de rushes a été effectuée grâce à un financement de la Cité nationale de l'histoire de  l'immigration.
Espaces procède actuellement à la synchronisation de éléments images et sons.

Cette opération sera facilitée par l'existence d'une bande vidéo de référence effectuée en filmant l'écran de la table de montage sur laquelle les rushes ont été visionnés au Archives nationales du film à Bois d'Arcy.

Deux extraits des rushes

José Mario Branco chante "Un chant est une arme" en France en 1973

Un conteur anonyme à Saint-Denis en 1973

Séquence numérisée en HD et sous-titrée

En cours

Développement du projet

Il était envisagé pour commémorer le 40ème anniversaire d'avril 1974, de réaliser des entretiens avec les personnes qui figurent dans le film de 1973, mais il n'a pas été possible de trouver des partenaires.
Le projet a été arrêté.


Dommage ! Toutefois, ...

Les bandes vidéos seront déposées après avoir été sous-titrées, à la Médiathèque de la Cité de l'Immigration.

Des extraits concernant José Mario Branco ont également été offerts à Pedro Fidalgo pour la réalisation de son film Changer la vie, la vie et l’œuvre de José Mario Branco.

Haut de page